Atelier de concertation avec ses partenaires du milieu professionnel

23 février 2016, 11:34

Le Centre Régional d’Energie Solaire (CRES) de Badalabouou a abrité le mercredi 24 février 2016, la cérémonie d’ouverture d’un atelier de concertation de 2 jours entre l’Institut des Sciences Appliquées de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako et ses partenaires du milieu professionnel. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Recteur de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), Pr Adama Diaman Keita. Il avait à ses côtés, le Directeur Général Adjoint de l’ISA, Mamadou Wélé, la Directrice de SWISSContact, MAUD KRAFFT qui a financé l’atelier.

D’entrée de jeu, le Directeur Général Adjoint de l’ISA dira que la formation professionnelle contribue sans doute à l’amélioration des connaissances et des compétences adaptées à des métiers, à une meilleure définition des trajectoires professionnelles ainsi qu’à une meilleure insertion professionnelle.

Selon lui, actuellement au Mali, le secteur privé est à la recherche de compétences de niveau intermédiaire que le secteur de l’Enseignement supérieur ne lui procure pas suffisamment en raison de la faible adaptation de son offre de formation aux besoins de l’économie nationale ainsi que le faible niveau d’implication des professionnels dans l’élaboration et l’exécution des programmes de formation à l’université.
Dans ce contexte, poursuit Mamadou Wélé, il est important de créer et de maintenir un cadre d’échanges entre l’Université et le milieu socio-professionnel. D’où l’initiative de cet atelier en collaboration avec Swisscontact afin de faire mieux connaître ses formations et acquérir les nouveaux besoins de formation du milieu professionnel.
Pour Mamadou Wélé, l’objectif de cet atelier est de développer un partenariat dynamique mutuellement profitable entre l’ISA et ses partenaires du milieu professionnel du Mali.

« Cet atelier qui durera deux jours revêt pour l’ISA une importance toute particulière vu qu’il mettra en contact l’ISA avec ses potentiels apprenants (les lycéens) et les potentiels employeurs de ces derniers (les industriels). Le premier jour sera consacré aux échanges avec les partenaires du secteur professionnel : les industries, les services, les PME afin de définir les contours d’un partenariat dynamique et fécond. Quant au second jour, il sera consacré aux échanges avec les élèves des lycées afin de faire mieux connaitre les formations de notre Institut et les métiers auxquels elles préparent. », a précisé le DGA.

Comme résultats attendus à l’issue des deux jours de concertation, Mamadou Wélé cita entre autres une meilleure adaptation des offres de formation de l’ISA aux besoins du milieu professionnel, une meilleure participation des professionnels à l’élaboration et à l’exécution des programmes de formation de l’ISA, une offre de formation continue pertinente pour les agents du secteur professionnel, une meilleure sensibilisation des professionnels pour le financement de la formation professionnelle et la recherche appliquée ainsi que la signature d’accords de partenariat entre l’ISA et les partenaires.

A sa suite, la Directrice de Swisscontact s’est réjouie de l’initiative de l’ISA de créer un cadre d’échanges en vue de développer un partenariat avec le monde professionnel. Elle a également félicité l’ISA pour ses offres de formation à l’endroit des cibles différentes dont les entreprises et les particuliers dans le domaine du génie biologique, chimie appliquée et génie électronique et informatique industrielle.
Pour sa part, le Recteur a lui aussi remercié les responsables de l’ISA pour cette initiative. Avant de souligner que toutes les universités du monde en général et africaines en particulier sont confrontées au problème de l’employabilité de leurs produits. Selon le Pr Adama Diaman Keita, depuis sa création, son université n’a cessé d’entamer des pourparlers avec le secteur privé. Occasion pour lui de rappeler un récent atelier initié par l’USTTB avec le secteur privé au CICB pour dire à quel point, son université est inscrite dans ce sens.

Après la première journée, la deuxième journée de cet atelier a été mise à profit pour présenter l’ISA aux élèves venus pour découvrir le monde scientifique en vue de faciliter leur orientation dans ce secteur.

La présentation a été faite Drissa Samaké, Chef de Département à l’ISA. Cette présentation a porté sur l’historique de la création de l’ISA, ses offres de formation, ses objectifs, comment y accéder ainsi que ses perspectives de nouvelles offres de formation.

La journée a pris fin par une conférence-débats, une remise d’attestations aux meilleurs étudiants sortants de la promotion  2012 – 2015, et une visite guidée des stands d’exposition scientifique par les étudiants de l’ISA.


S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Rechercher dans nos archives

Archives

Calendrier des articles

décembre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Les derniers articles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.